Balade sociologique dans la Petite France (Strasbourg, TES)

Départ : place du Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg Passage Vauban (montée à la terrasse panoramique à l’entrée du passage) Place du Quartier Blanc Quai Finkwiller Pont Saint Thomas Rue Martin Luther Place Saint Thomas Rue de la monnaie Rue des Dentelles Place Benjamin Zix Rue des Moulins Quai de la Petite France Ponts Couverts Quai de Turkheim Pont de l’Abattoir Retour Place du Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg (MAMCS) Questions : Répondez dans les commentaires en précisant le numéro de la question A distance, en face du passage Vauban, regarder le bâtiment sur la gauche le long de l’eau : 1. Quelle est l’affectation actuelle de ce bâtiment ? 2. Et quelle était l’affection précédente ? 3. Et à l’origine de la construction? 4. Quel est le coût d’un énarque ? 5. Sur le site de l’Éna, il y a cette citation :« Ouvrir une école, c’est fermer une prison . », de qui est-elle ? 6. Quel est le coût d’un détenu ? Si l’on regarde en face : le barrage Vauban, à la fois pour clore, protéger, et pour passer. Ce barrage appartenait à l’enceinte construite d’après les plans de Vauban par Tarade Le barrage Vauban est surnommé « la Grande Écluse ». Si l’on regarde à droite : un musée récent, le MAMCS, Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg. 7. Qu’y a-t-il au sommet ? Pourquoi cette sculpture ? Marche jusqu’à la terrasse du barrage Vauban : étape sur la plate-forme. Derrière le MAMCS : les casernes où logent les familles des policiers, mais aussi les locaux des compagnons du devoir. Sur le côté opposé à la Petite France, de nouvelles constructions de logement, en face du lycée Pasteur. 8. A quoi servaient les bâtiments détruits pour ces nouvelles constructions de logements ? 9. Qu’y a-t-il à gauche des nouvelles constructions ? Sur le côté de la Petite France, les Ponts Couverts : Quatre tours, puis trois (une détruite) reliées à l’origine par des passerelles en bois disparues en 1784 (remplacées par des ponts en grès entre 1863 et 1865) 10. A quoi ont servi ces tours ? Remarquer que si l’on arrive tôt le matin (avant 9 heures), il n’est pas rare de voir des personnes dormant sous les ponts ou repliant leurs couvertures en hiver. Le barrage Vauban remplace les Ponts Couverts par sa fonction défensive. Sortie du barrage Vauban, en passant place du Quartier Blanc (à noter l’Hôtel du Département, à l’architecture de « parking ») Marche jusqu’aux Ponts couverts : étape après l’entrée du pont, place Henri Dunant. 11. quelle est l’origine de l’appellation « Petite France » ? Remarquer en face, sur le mur de l’école Finckwiller, le portrait de Nelson Mandela. Marche le long du Quai Finckwiller jusqu’à la place Saint Thomas, après l’Église Saint Thomas. A l’intérieur de l’Église, voir le mausolée du Maréchal de Saxe (Maréchal de Louis XV), édifié par J.-B. Pigalle en 1776. Rappeler que l’Église a vu le passage de Mozart qui aurait entendu jouer l’orgue Silbermann (en 1741), et qu’Albert Schweitzer a joué sur ce même orgue. 12. A l’intérieur de la Petite France, quels sont les noms de rue liés à des métiers ? Relevez-en 3 au moins. Rue de la monnaie. La Petite France de la Renaissance, et du Moyen Âge, est un quartier bruyant, animé, commerçant et artisanal (tanneries, boucheries) où arrivent les matières premières et les provisions (Strasbourg est située à proximité du Rhin, entre Bâle et Mayence), avec de fortes odeurs d’urine, des animaux (cochons, chiens, poules). Remarquer le contraste avec la propreté et le calme actuel (hormis les touristes). Ce quartier n’est plus du tout un quartier artisanal et industriel, mais un quartier ultra-touristique (voir hôtels de luxe et location de type Air-BnB, restaurants, terrasses) et gentrifié, largement aseptisé. À noter que c’est tout de même un quartier de brassage social minimal de par les déambulations des touristes dans les rues (cela ne coûte rien). Et le fait que certaines maisons anciennes (plafonds bas, fenêtres étroites, faible luminosité, absence d’ascenseur et de parking privatif, bruits de la rue) abritent encore des habitants modestes. Remarquer que le quartier de la gare tout proche est plus populaire, assez mixte, et que le quartier de la laiterie, proche également, compte de nombreux logements sociaux. Passer rue des Dentelles et s’arrêter au coin de la rue du Pont Saint Martin. Regarder en diagonale depuis l’angle de l’école Saint Thomas, l’Hôtel Le Bouclier d’Or. Cet hôtel quatre étoiles, avec l’hôtel Les Haras (quatre étoiles), et l’hôtel Le Régent Petite France (cinq étoiles), fait partie des 20 hôtels 4 et 5 étoiles du centre de Strasbourg, mais surtout occupe un bâtiment historique (comme l’hôtel de la Cour du Corbeau). 13. Quel est le prix d’une nuit dans cet hôtel ? Continuer dans la rue des Dentelles 14. Quels étaient les occupants typiques d’une maison du Moyen-Age ou de la Renaissance ? Place Benjamin Zix Remarquer l’activité actuelle sur cette place : terrasses touristiques (chalets du marché de Noël au mois de décembre). Voir l’hôtel Régent Petite France. Prendre la rue des Moulins (signaler le pont tournant pour le passage des embarcations), passer quai de la Petite France, sur les Ponts Couverts, passer à droite quai de Turkheim, puis sur le Pont de l’Abattoir (regarder la commanderie Saint Jean depuis le pont), passer devant l’entrée de l’Éna, maison à façade peinte, ancien hôpital pour syphilitiques), et revenir sur la place du Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg.

10 réflexions au sujet de « Balade sociologique dans la Petite France (Strasbourg, TES) »

  1. 4. Les énarques coûtent plus de 80 000€ par an.

    5. La citation « ouvrir une
    école, c’est fermer une prison » signifie que l’éducation peut permettre de combattre la délinquance et la criminalité. Les individus éduqués ont ainsi plus de chances d’obtenir des emplois stables et une bonne rémunération, ce qui réduit fortement leur propension à sombrer dans les activités illégales.

    6. Le coût d’un détenu en France est d’environ 36 500€ par an.

    • 1) commanderie saint jean et Strasbourg
      2)prison Ste marguerite
      3)
      4)+80000/an
      5)Victor Hugo
      6)+36000€/an
      7)cheval
      8)parce que « le cheval c est trop génial »
      9)
      10)
      11) parce que ça accueillait des soldats qui avaient la vérole
      12) Charpentier serrurier cordier
      13)162€/nuit

  2. 1. Ce bâtiment, la Commanderie Saint-Jean de Strasbourg, abrite aujourd’hui l’ENA (École Nationale d’Administration).

    2. Avant d’abriter l’ENA, ce bâtiment fut le siège de la prison Sainte Marguerite.

  3. 5- Victor Hugo est l’auteur de cette citation. Cela signifie que l’école diminue les délinquances. Ainsi les délits diminueront et l’enseignement était un point important pour Victor Hugo.

  4. 2) L’affectation précédente de ce bâtiment correspond à l’accueil des soldats malades de ma syphilis pendant la guerre

    4) Un énarque est un élève et celui-ci coûte plus de 86000 € par an

    5) Victor Hugo

    6) Le coût d’un détenu est de plus de 36000 €

    8) Strasbourg a détruit des bâtiments à la suite de la loi de 1833 qui impose au commune d’ouvrir des écoles primaires

    9) Les ponts couverts

    11) Tire son nom de l’hospice de vérolés qui accueillait les soldats revenant de la campagne d’Italie atteint de Syphilis appelés aussi « Mal Français »

    12) rue des cordonniers
    Rue des serrurier
    Rue du fossé des tailleurs

    13) Le prix d’une nuit est à partir de 156€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *