Exercice d’analyse : La science peut-elle prendre parti ?

Exercice d’analyse conceptuelle :

La science peut-elle prendre parti ?

1/ Pourquoi cette question se pose-t-elle ? 

  • Qu’exige-t-on normalement de la science ? Pourquoi ? 
  • Formulez une idée reçue qui amène la question.

2/ Quels sont les 2 sens possibles du verbe “pouvoir” ? Faut-il tenir compte des deux, ou peut-on en éliminer un dans le contexte de la question ?

3/ Qu’est-ce que la science ?

  • En quoi consiste-t-elle précisément ? Que contient-elle ? 
  • Quel but poursuit-elle ?
  • Quelles méthodes utilise-t-elle ? Quel type de résultats attend-on d’elle ?
  • Que suppose-t-on en parlant de “la” science au lieu des sciences ?
  • Que suppose-t-on en parlant de “la science” au lieu “du scientifique” ?

4/ Que signifie “prendre parti” ?

Classez ces exemples :

l’arbitre, l’avocat, l’éditorialiste, le joueur, le journaliste, le juge, l’historien, le témoin

Ne peut pas prendre parti Peut prendre parti

  • A partir duquel de ces verbes commence-t-on à “prendre parti” ?

Afin d’être impartial, vaut-il mieux :

  • ne prendre parti pour personne ?
  • ne pas montrer que l’on prend parti dans un sens ?
  • faire semblant de ne prendre parti pour personne ?
  • expliquer de façon transparente pourquoi on prend parti dans un sens ?
  • prendre parti pour tout le monde ?

5/ Formulez le problème = la difficulté = le paradoxe :

“Si [terme 1] est censé…, alors comment est-il possible que [terme 2]… ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.