Les Méditations métaphysiques, de Descartes (1641)

Descartes1

Extraits :

Méditation Première : « Des choses que l’on peut révoquer en doute »

Méditation Seconde : De la nature de l’esprit humain ; et qu’il est plus aisé à connaître que le corps.

Méditation Troisième : De Dieu, qu’il existe.

Méditation Quatrième : Du vrai, et du faux.

Edition intégrale gratuite proposée par le site des Classiques en sciences sociales :

Une réflexion au sujet de « Les Méditations métaphysiques, de Descartes (1641) »

  1. Ping : Descartes : Faut-il douter de tout ce que je sais ? | Atelier philo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *